Stéphane Rosière

Né en 1959 à Nantes, installé à Paris en 1985 puis à Reims en 2016, j’écris de la poésie depuis les années 1970, et des nouvelles et des romans depuis les années 2000. 

 

Mes premières expériences poétiques étaient teintées de surréalisme et de fulgurances métaphysiques, je n’avais pas vingt ans. Je poursuis l’écriture poétique (j’écris sur mes carnets d’abord, mes textes sont ensuite structurés en recueils), mais je me consacre désormais surtout aux nouvelles et aux romans. 

 

J’ai publié trois recueils de poésie :

  • BeaT Regeneration. On the Words in New York City, Florence, Edizione Panenti, 1997 ; 

  • Sixty-Nine Sit’Poems, suivi des Sept vies de Stefan Bey, Paris, Les petits Matins, coll. « Les grands soirs », 2005 ;

  • Alors que cognent et fondent ces îles tentant la danse, Reims, Partycul System éditions, 2018.

Stéphane Rosière.jpg

Des fragments de mon travail poétique (qui compte une dizaine de recueils) ont été publiés dans différentes revues (Paso Doble, Testo a Fronte, Quaderno, Hors-Bord, Hypercourt, Écritures, Philippe Book Club).

 

Mes nouvelles ont été publiées dans différentes revues

  • Rue Saint Ambroise (huit dans les n° 7, 8, 10, 11, 14, 28, 39 et 44, entre 2001 et 2019) ; 

  • K15 (revue en ligne malheureusement disparue, deux nouvelles publiées : « Obscurité apparue », « L’amour dans la salle de bain ») ;

  • Brèves : Anthologie permanente de la nouvelle, « Voiture 17 », n° 109, 2016 ;

  • Onuphrius. Revue contemporaine de la nouvelle, « Pourquoi je n’ai jamais lu Spinoza », janvier 2019,

  • Nouvelle Donne, « Abbabahn », à paraître en 2022

 

J’ai écrit cinq romans, dont un, Hantements, a été publié en 2013 à cent-dix exemplaires, offert en bonus dans le cadre de la campagne de financement participatif sur Kisskissbankbank pour l’achat d’Amanuma, disque de Manuel Bienvenu.

 

Talk over

J’ai participé à plusieurs disques de Manuel Bienvenu (en lisant mes propres textes sur ses compositions) : 

  • « Mécanique cantique » sur Elephant Home, label « memory lab », 2005 ;

  • « Good Luck Mr. Gorbatchev » sur Bring me the Head of Manuel Bienvenu, label Popcornlab, 2007;

  • « Café Gitane » sur Amanuma, 2013. 

Voir le site de Manuel Bienvenu, avec extrait et liens : http://www.manuelbienvenu.com/

Un album Bienvenu/Rosière est en préparation.

 

Lecture/performance

J’ai participé à de nombreuses lectures publiques (galeries, cafés), a capella ou avec des musiciens, essentiellement à Paris.

« La pénélope des conteneurs » a été donné en lecture publique au FRAC Champagne-Ardennes, le 17 Mars 2019 (S. Rosière, voix ; The Beatnik Stellar Blues, guitares).

En ligne : http://www.partyculsystem.com/hiver-2019/

 

Images

Je pratique la photographie et utilise Instagram comme book : @stephanerosiere. Voir et écouter aussi :

  • Vidéo : « Mécanique cantiques » (un poème de S. Rosière, mis en musique par Manuel Bienvenu, clip de Xavier Magot sur des images de Gaspard Noé), en ligne sur YouTube

  • J’ai tourné un (très) court-métrage (2mn 50) formé d’un seul plan-séquence : Barrière de séparation, Jérusalem 2010, mise en forme et assemblage (calage, son, générique), Didier Nion. Mise en ligne 2014, sur YouTube