Stéphanie Braquehais

Par des jeux d’amours et de hasards, Stéphanie Braquehais s’est installée comme journaliste indépendante au Tchad, puis au Kenya où elle vit depuis 8 ans.

Déroulant des histoires capturées lors de ses voyages, elle s’est vite aperçue que la fiction représentait le chemin le moins court, le plus sensé, le moins scrupuleux et donc le plus honnête, pour donner corps à des images et décrire des réalités (les brutes, les fantasmées, les dérisoires, les tragiques) qui ne cessent de la poursuivre au delà des décalages horaires, politiques, sociaux et métaphysiques. Tous les jours, avant de commencer à écrire, elle repense à cette phrase de Romain Gary : « Je finirai mon livre parce que les espaces entre les mots me laissent une chance. »

Capture d’écran 2015-01-26 à 15.18.14.pn
brest6.jpg