Séverine Capeille

Séverine Capeille est une fille unique : elle est la seule à apparaître sous ce nom sur Google. Personne n’aurait pensé, quand elle triplait sa troisième (et ratait systématiquement son brevet des collèges), qu’elle finirait par faire des études universitaires un jour. Elle réussit pourtant par valider un Master 2 (Langue et Littérature Francaises) avec mention Bien. Après avoir rédigé un Guide des meilleurs sites Web (Hachette pratique, 2002) puis collaboré à divers webzines, elle fonde Sistoeurs.net en octobre 2003, webzine décalé dont le slogan « Vous n’aviez jamais lu de magazine féminin ! » (non, elle n’a pas d’avis sur le féminisme) s’accompagne d’une culotte pour logo officiel. Si elle avait su qu’elle deviendrait prof quelques mois plus tard, elle n’aurait peut-être pas créé la rubrique « Vaginale Story ». Oui, peut-être… Quoiqu’il en soit, sa carrière d’enseignante commence dans le collège qui l’avait virée quinze ans plus tôt et se poursuit dans divers établissements lyonnais : CFA, école de journalisme, Université Lumière Lyon 2… Elle participe à plusieurs recueils collectifs tout en publiant régulièrement des articles / interviews / chansons / nouvelles / critiques / poésies… (enfin, un peu de tout) sur Sistoeurs.  C’est alors qu’elle est sélectionnée par le Portail européen du livre pour contribuer à L’Académie des écrivains Authentistes, et qu’elle se fait repérer par les Editions Lunatique.

Capture+d’écran+2014-08-03+à+21.40.54.pn
9791090424425_1_75.jpg
115-1504_IMG.JPG