Violaine Bérot

Violaine Bérot a déjà fait couler beaucoup d'encre puisqu'elle écrit ses romans au stylo : Jehanne (paru en 1995 chez Denoël), Léo et Lola (paru en 1997 chez le même éditeur) et Notre Père qui êtes odieux (un polar paru chez Baleine en 2000). Depuis, pas grand-chose. C'est que s'occuper de chèvres, de chevaux, de fromages et d'enfants en difficulté, ne laisse guère de temps pour écrire. Mais, quand on a de l'encre dans les veines, il y a bien un moment où l'envie d'écrire se fait si impérieuse que l'on quitte sa ferme en Ariège pour s'installer en résidence d'auteur à Laval. C'est là qu'elle offre à Lunatique de rééditer Tout pour Titou (Zulma, 2000), petit bijou « d'amour noir » et, dans la foulée, le très beau et lumineux Pas moins que luiAvant de retourner dans sa montagne, elle a ce geste, sublime, d'un dernier cadeau : ce sera Jehanne, son tout premier roman (Denoël, 1995).

Tout pour Titou a obtenu le prix de SAD (2015). La traduction allemandes parue en 2019 aux éditions Pearlbooksedition.

9791090424173_1_75.jpg
TITOU.png
img_9463-3.jpg
JEHANNE.png
Capture d’écran 2016-07-09 à 19.08.24.pn